09/06/2009

Porte-à-porte

 

Le chasseur d'illusions s’en va de porte en porte
En collant son oeil rond à toutes les serrures
Afin que dans son lit, le soir, il en rapporte
Un rêve à son sommeil au parfum d'aventures.

Guibert, juin 2009.

21:34 Écrit par Guibert dans Poésie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.